Vielle à roue : découpe laser et impression 3D

Bonjour,
Une petite présentation d’un de mes projets du moment : une vielle à roue.
Ce projet est basé sur le modèle trouvable sur thingiverse “Nerdy Gurdy”, version 6 cordes. A noter que le groupe facebook qui lui est consacré est plutôt réactif.
Une petite vidéo du modèle d’origine : clic
Je ne joue pas de cet instrument, le but pour moi est de comprendre quelles sont les contraintes techniques pour pouvoir par la suite faire les plans d’un modèle de nyckelharpa.

Quelques photos :

  • Un échantillon des pièces découpées, comme on le voit, j’ai un peu modifié la forme :

  • Un peu de collage, au passage on aperçoit un roulement à billes (pour l’axe) maintenu par ne pièce imprimée 3D :

  • Test de placement des côtés, pour voir comment j’allais devoir maintenir tout ça le temps de prise de la colle. Au final j’ai dû insister beaucoup plus sur l’extrémité “fine” avec renfort de bande silicone et scotch de peintre le plus tendu possible.

  • Et voilà où j’en suis, avec une petite vue de l’intérieur et un assemblage sans collage (pour déterminer dans quel ordre je dois coller les pièces) de la boite à clavier :

3 J'aimes

J’ajoute quelques photos et explications à propos du cintrage.
Pour les éclisses (les côtés), pas besoin de cintrer : la courbure de ma version n’est pas très marquée et la souplesse du contreplaqué 3mm est suffisante, par contre il a fallu bien maintenir les extrémités des pièces pendant la durée de la prise de la colle. J’ai laissé les scotchs et autres maintiens jusqu’à durcissement complet, ma colle prend en 5min, par sécurité il est recommandé de presser les pièces pendant 15min, et de ne pas exercer de contraintes sur le collage pendant 24h, j’ai considéré que le fait que le contreplaqué ait très envie de reprendre sa forme initiale était une contrainte, j’ai donc laissé les maintiens 24h.

Pour la roue, constituée de 2 disques de 6mm collés pour former 1 disque de 12mm d’épaisseur, il est demandé de la cercler avec une bande de placage (épaisseur 1,5mm). Le placage est légèrement souple (vraiment pas assez), mais également assez cassant, il a donc fallu cintrer avec les moyens du bord : bouilloire, plaque à pâtisserie, poêles et casseroles. Je me suis d’abord entraînée avec un cache qui va venir se mettre au dessus de la roue, en contreplaqué 3mm.

  1. Mouiller le bois à l’eau presque bouillante
  2. Commencer à plier le bois, et le maintenir avec des serre-joints ou pinces contre la courbure de la plus grosse casserole
  3. La chaleur est l’élément clef pour plier le bois, on va donc exposer notre “oeuvre” à la vapeur, par exemple en retournant la casserole au dessus d’une grande poêle remplie d’eau en ébullition.
  4. Sortir le morceau de bois, le plier un peu plus et le fixer avec des pinces dans la casserole de diamètre immédiatement inférieur
  5. Répéter les étapes 3 et 4 en diminuant progressivement le diamètre des casseroles utilisées. Prévoir un diamètre environ 5% inférieur à ce que l’on veut.
  6. Maintenir la forme voulue pendant la durée du séchage (plus d’1 semaine pour le contreplaqué 3mm, beaucoup moins pour le placage qui a presque gardé sa forme de suite)
  7. Après cette attente vous pourrez de nouveau vous nourrir correctement.