CNC Grande Dimension - La Mécanique

D’après les plans, ça ne ferait rien gagner.

De toute façon (avec la pièce existante, ou la nouvelle) il faut raccourcir l’équerre pour permettre le passage.

Je remets les plans car j’ai vérifié le dégagement :
Support_Moteur.pdf (9,3 Ko)

J’ai fait des essai du module assemblage de Freecad. C’est encore basique mais il est possible de “mettre à jour” un assemblage ce qui permet de propager d’éventuel modification sur des pièces.

Je pense me lancer dans la modélisation de la CNC sous FreeCAD. Si des personnes sont intéresser pour modéliser quelque pièce afin de monter en compétence sur FreeCAD elles sont les bienvenues :wink:

Ok pour travailler sur Freecad.
j’ai déjà dessiné une pièce avec, ce n’est pas du tout évident !
Ceci dit, j’aimerais bien insérer ce fichier (ou un lien vers) dans le texte que je suis en train d’écrire, pour montrer la méthode que j’avais utilisée pour construire mon assemblage, mais …
Au secours !
'trouve pas le moyen et encore moins l’aide contextuelle sur le forum pour faire ça !
J’ai zippé mon fichier, je l’ai envoyé avec le bouton “envoyer” et là … plus rien ! À part le bouton “lien”… Mais je vois pas trop vers où, quoi et comment ?

Au fait … Tu ne m’as pas communiqué les cotes du support moteur

Oups,… :innocent:

Pour joindre un fichier, normalement après avoir cliquer sur Envoyer il doit te mettre automatiquement un lien vers le fichier que tu as envoyé. Peut être que ton fichier était trop gros ?

parfait…
merci pour le plan coté.
désolé pour ce soir, j’étais un peu optimiste en pensant que ma réunion au Syndicat Inter-communal allait (d’ordinaire) terminer vers 20h… j’en suis sorti à 22h30 !
Je vais faire l’usinage pour samedi. J’espère passer à l’Acolab en milieu d’après midi si quelqu’un est là.
Pour la mise en ligne du fichier, je vais essayer de ruser ( :smile: ) en changeant le suffixe car le problème, c’est que le site n’accepte pas le suffixe “.FCStd” et encore moins ce suffixe suivi d’un .zip comme je l’avais essayé…
J’ai déjà vu cette astuce sur un autre site.
Donc, il suffira de remplacer le suffixe .pdf par .FCStd pour ouvrir le fichier dans FreeCad
TETE FROIDE.pdf (640,9 Ko)

Ce fichier est donc une étude d’un prototype de tête froide pour Imp 3D.
J’avais réalisé ce dessin pour démarrer une initiation à FreeCad et prendre contact avec ce logiciel. Rien ne prouve que la construction du modèle soit correcte et corresponde à la “norme” en la matière.
Pour accéder au “(dé)montage” des volumes, il faut partir de la 1ere vue “semelle 10mm”, aller dans son sketch, ensuite dans “perçage D4,5” et son sketch001, etc.
C’est la solution de construction que j’avais trouvée la + simple, et qui permettait de coter les vues du dessin pour réaliser ensuite cette pièce avec une machine outils traditionnelle.

Les 2 supports de moteurs sont usinés. Je les ai posés sur le châssis de la CNC.

L’imprimante 3D “Mendel2” est posée dans l’Acolab ; Il reste à la mettre à sa place, à la raccorder, à adapter les paramètres skeinforge avec lesquels elle fonctionne pas trop mal et les retranscrire dans Cura … et la faire dialoguer avec Cura, chose que je ne suis pas parvenu à faire avec mon PC/MacBook/Linuxisé …

Nous nous sommes retrouvés cette A-M (samedi) avec Cyril et Nicolas autour de la machine…
J’ai pris une crémaillère pour faire un essai de dureté et ainsi voir s’il était facile de les usiner (perçage/lamage)
J’ai pris aussi une cornière neuve pour dresser une face et en faire une face de référence parfaitement à 90°.
Mercredi, je propose de démonter la poutrelle centrale et les 2 joues pour faire quelques reprises d’usinage à la fraiseuse et créer des faces d’appui parfaitement droites, planes et perpendiculaires entre elles.
Je pourrais faire aussi les ouvertures pour le passage des moteurs dans les joues latérales.

Avec les cotes de perçage des glissières à billes (30x32), je pourrais aussi repercer les équerres.

Je prose qu’avant cela, on aligne parfaitement les axes X1 et X2 pour obtenir les cotes entre les 2 axes “X” et définir ainsi les nouvelles cotes de perçage des équerres.
Nous pourrons voir ça mercredi soir pour que je vous explique ce qui parait assez simple à faire et surtout rapidement pour avancer le projet.
Ça me laisserait 2 jours et en “mettant un coup” … je devais pouvoir faire tout ça pour le samedi (le 12)
À mercredi …

Essai de perçage d’une crémaillère :
pas de problème, ce n’est pas si dur que ça en a l’air !


J’ai percé à 6,5 avec lamage à 11 pour noyer la tête CHC légèrement décalé pour ne pas toucher à la denture : ça passe impec.

Usinage de l’équerre : d’abord dressage de la grande arête pour avoir une bonne référence et ensuite surfaçage de la face d’appui parfaitement perpendiculaire à cette arête.

On se voit mercredi pour valider tout ça, prendre toutes les cotes pour ensuite faire les usinages dans la semaine.
à mercredi …

Quelques précisions sur la possibilité de montage des crémaillères et autres éléments de la machine
Nous l’avions évoqué la dernière fois :
Lien vers la doc générale Avdel : système de fixation “écrous sertis”
Douilles AVDEL
la page qui va bien : Avdel_Ecrous_a_sertir_FR [Page 26].pdf (219,5 Ko)

Il faudra alors décaler les crémaillères avec des rondelles D12 ep2 repercées à 13 pour porter sur le châssis et non sur la collerette. Ce n’est pas un problème ! Au contraire, on s’affranchit des défauts de géométrie possibles du châssis, et il sera ainsi plus facile d’aligner précisément les crémaillères en recalant si nécessaire.

Petit résumé de ce qu’on a attaqué hier :
Comme @francois l’a précisé, il a fini les supports moteur, ils rendent super bien :sunglasses:

Du coup, comme il avait peur de ne pas avoir de quoi s’occuper en cette fin de semaine :wink: il est passé hier soir chercher de quoi faire.

On s’est mis d’accord pour faire la mise à l’équerre des montants, de la poutre support de l’axe Y (extrémité + face de support du rail alu).

Il restera les perçages pour la fixation sur les douilles à billes à faire et on devrait avoir une base très propre pour faire les réglages.

@Pascal, as tu laissé l’autre équerre au local hier soir ?

@francois, as tu déjà un idée pour leur installation ? as tu la pince spéciale ? faut-il en concevoir une ?

je peux me faire prêter une pince pour douilles Avdel.
il suffira de définir le modèle, de cder la qté, de faire les perçages et il faut 1/2h pour les poser…

Un peu débordé depuis la semaine dernière, désolé…
Pour les douilles filetées à sertir, j’ai posé la question aux chaudronniers et “spécialistes cabine” au boulot. Bien évidement, on en a, mais uniquement en filetage U.S.

Par contre, un des ‘cabine’ m’a dit qu’il en avait déjà posé en M5 avec tout simplement une visseuse !
Il faut par contre un modèle avec limiteur de couple et trouver le bon réglage
Donc une option à tester peut-être…

Sinon, j’ai repensé à l’écart de parallélisme entre les guides sur le châssis.
On va pas y couper, faut le réduire au minimum.

Là ça se ‘voit pas’ parce que c’est monté à faux frais, mais quand le portique sera installé avec ses équerres et les douilles bien fixées, il n’y aura presque plus de souplesse dans le montage et on sera en contrainte.
Autant on peut utiliser des cales pelables (ou du cliquant) pour ajuster finement la cote finale, du portique, autant avec un tel écart entre les deux fins de course on va au devant de gros problèmes.

L’autre jour j’ai pensé à un truc en passant, mais il faut que je vois sur place ce que ça dit avant de vous donner de faux espoirs… ou de vous faire peur !

c’est vrai qu’on peut monter les douilles avec une visseuse. Le problème, c’est qu’on se sert du filetage en vissant pour appliquer la force nécessaire à la déformation de la collerette. Ça peut forcer le filetage quelque fois. Il faut alors bien graisser la vis utilisée pour “tirer” la douille.

Pour l’usinage et la géométrie du ponton, pas de soucis, c’est sur la table de la machine…
Ça n’a pas fait de mal, car la 1ère face avait 1,28mm de faux équerrage au point le plus mauvais.
( 0 ; 68 ; 72 ; 128 ) en 100e/mm pour les 4 points relevés en bout.
Je vais faire l’autre extrémité cet après midi …

Pour les platines latérales, c’est fait et j’ai rajouté des paliers porte-roulements pour supprimer le jeu que l’on avait sur l’axe de rotation de la platine moteur.


Super boulot !!! :heart_eyes: :heart_eyes:

On ne savait vraiment pas ce que valait la poutre Y, les gros cordons de soudure laissaient imaginer que l’équerrage ne devait pas être parfait.

Il faudra bien reprendre les cotes avant de faire les perçages des équerres qui vont sur les douilles à bille, comme ça on pourra corriger les “manques” de matière du à l’équerrage.

PS : je suis fan de ton atelier :heart_eyes:

La 2eme face du ponton avait moins de mal (0;28;45;48), mais bon, ce n’était pas parfait non plus.
J’ai préparé des cales de 1mm pour la fixation de la double glissière Y mais j’irai les faire couper à la cisaille chez un copain lundi. Ce sera plus pro qu’à la scie sauteuse !!!
Voilà, tout est prêt pour demain après midi. On pourra effectivement reprendre les cotes pour finir d’usiner les équerres…
À demain après midi.

Oops !
j’ai oublié de prendre les cotes de perçage des 2 trous de fixation des équerres sur les joues latérales … c’est nul ! :confused:
Y-a-t-il moyen d’aller prendre ces 2 cotes avant mercredi soir ?
vous me dites …
Les cales sont découpées donc le ponton pourra être assemblé avec le rail ‘Y’ mercredi soir.
Je n’ai pas pu récupérer de clinquant de 5/100e … je vais essayer d’avoir ça pour mercredi soir.
Si toutefois quelqu’un pouvait avoir ça aussi, même dans d’autres dimensions, on ne sait jamais, ça pourrait servir…
à+
François

On ne pourrait pas faire les perçages Mercredi avec la perceuse à colonne de l’ACoLab ?

Si on ne peut vraiment pas faire les perçages à l’ACoLab. On peut convenir d’un rdv demain dans l’après midi car je suis en congès.

Il me semble que ce sont des trous de 13 ou 14
Si la perceuse de l’Acolab peut faire ça, pas de soucis !

Je crains que ce soit en limite de mandrin. Avec un foret à queue réduite ça doit passer mais on en a pas à l’ACoLab.

si tu p(v)eux… on peut aller à l’Acolab pour prendre les dimensions demain après midi à l’heure que tu veux.
tu me dis, pour moi c’est OK