Proposition imprimante 3D résine

Et les droits de douane ?

Si c’est pour l’acolab, perso je partirais plutôt sur leur version “S” qui a un système de filtration.
Au niveau des frais de douane pas de soucis : il y a des entrepôts en France, le prix est sensiblement plus élevé mais c’est probablement plus simple/rapide et peut-être moins cher : en tant que particulier on paie la taxe de douane (= tva + frais de douanes, en pourcentage de la valeur marchande) + les frais de présentation aux douanes (frais fixe quelque soit le volume ou le montant)

Je remets le sujet sur la table.

Que faut-il définir pour faire acheter une telle machine à l’Acolab ?

Bonjour, j’ai à la maison une imprimante 3D résine le modèle et les goûts Mars. Cela fait effectivement des pièces extrêmement précises mais d’une solidité assez faible car très cassante. Et ça ne tient pas beaucoup dans le temps. La plus grosse difficulté est d’avoir du consommable non périmé. De plus je pense qu’attendre un peu permettra d’avoir des modèlesDe plus grandes dimensions à moindre prix

1 J'aime

C’est un problème de qualité de résine tout ça ^^
Il y a des résines plus souples et résistantes. Je peux me renseigner si tu es intéressé.

Ça c’est un autre problème. Vu ce qui est imprimé sur les FDM au Fablab je ne crois pas que ça soit bien utile. J’ai tord ?

Les décisions concernant l’achat de machine est fait lors des régulectif, réunion de pilotage de l’activité de l’association. Le sujet est débattu avec les présents avant prise de décision. Il est bien de proposer un “projet clé en main” permettant une décision pendant la réunion.

Pour le cas spécifique d’une imprimante SLA, mes craintes sont celles que j’ai exprimé plus haut en début de fil de discussion :

  • conservation de la résine neuve (temps, température)
  • conservation de la résine une fois ouverte (temps, température)
  • toxicité de la résine lors de son utilisation (nécessité de ventilé ?)
  • solvant nécessaire au nettoyage de la machine (ventilation ?)
  • évacuation du solvant
  • Cout global : imprimante, résine, boite UV, solvant, pièce de rechange (principalement le bac à résine)

Il existe des résines sans odeur, donc je pense qu’il n’est pas nécessaire de ventiler.
De plus j’ai vu qu’il y avait des résines lavables à l’eau.
Cependant pour un nettoyage efficace, il est préconisé d’avoir un bain à ultra son, après j’en ai pas et j’arrive quand meme à nettoyer mes pièces.
@bodinjm a le meme modèle que moi, je pense qu’il peut nous éclairer.

Un bac à résine pour la Elegoo Mars coute 18€, après pour les autres modèles je ne sais pas.

Un modèle devrait prochainement sortir, c’est la elegoo saturn, peut etre attendre qu’elle sorte…

Concernant le “sans odeur” ce n’ est pas forcément un gage de non toxicité ; par exemple en stratification la résine époxy ne sent rien par rapport à celle polyester et pourtant c’ est hyper toxique …

Quelque réponse d’un copain professionnel dans le moulage résine et un peu l’impression 3D.

• conservation de la résine neuve (temps, température) : pas de limite de temps
• conservation de la résine une fois ouverte (temps, température) : pas de limite de temps
• toxicité de la résine lors de son utilisation (nécessité de ventilé ?) : Très haute au contact, prévoir une ventilation.
• solvant nécessaire au nettoyage de la machine (ventilation ?) : alcool isopropylique, prévoir une ventilation
• évacuation du solvant : Déchèterie produits industriel
• Cout global : imprimante, résine, boite UV, solvant, pièce de rechange (principalement le bac à résine) : 1500 € pour de l’entrée de gamme (ça me semble cher mais pourquoi pas).

Concernant la zone d’impression limitée, il y a toujours moyen de découper la pièce avec par exemple mechlab
Concernant la dangerosité, le fait qu’on soit sur des Imprimantes dit de bureau montre bien que c’est assez limité.
La dangerosité des produits est limitée au vu des quantités utilisées.

Bien penser à l’achat d’une insolateur lampe UV fréquence adapté 405 nano pour la résine.

Optimiser l’exposition de la résine