Upgrade du tour conventionnel avec Visu (Digital Readout)


#1

Salut,

en discutant avec Thomas nous trouvons sympa l’idée de monter sur le tour conventionnel une système de mesure numérique ou digital readout en anglais (DRO).

Nous avons pensé à 3 parties à développer :

  • les règles numériques à monter sur les axes
  • l’interprétation des mesures (l’occasion de programmer un arduino)
  • l’IHM : un écran pour afficher la position de l’outil sur X et Y, la vitesse de rotation, des boutons pour RAZ la position…

Je lance un appel aux intéressés pour réaliser ce projet avec nous.


Liste des projets
#2

Un peu de biblio sur le sujet :




#3

Present :+1: :slight_smile:
avec une option toute particulière : faire la même modif sur mes 2 machines : tour et fraiseuse !


#4

Je trouve ça intéressant aussi !


#5

Moi aussi !! :slight_smile: Très intéressant je dirais même plus …


#6

Après étude approfondie de Aliexpress, j’ai retenu ces deux solutions :

Perso je préfère la 2nd proposition. On pourrait faire un mix des 2. Prendre la 150 mm pas cher (incertitude 0.12mm) et la 500mm cher. Par contre je ne sais pas si cela ne complique pas la partie électronique.

Le tuto a suivre pour monter cette version de Visu :


#7

Si on prend la 150mm “pas cher”, on va donc, vu sa course, la monter sur le chariot transversal et on n’aura qu’une précision de 0,12 mm au rayon et ça en usinage d’un diamètre ! Aïe !
C’est justement sur cet axe qu’il faut avoir une précision du 100e de mm.
EXEMPLE : Un diamètre 20H7 donne des tolérances d’usinage de 20,000 à 20,021. Si on travaille à +/- 0,01 on a de bonnes chances d’être dans les tolérances. Si on se place dans le cas des 0,12 … même pas en rêve qu’on peut usiner quelque chose de précis !!!
Par contre, sur le longitudinal, c’est rare qu’on ait des pièces au 1/100e . C’est plutôt sur cet axe qu’on pourrait monter la règle au 10e de mm.


#8

Très bonne remarque :+1:[quote=“gagnonf, post:7, topic:222”]
Par contre, sur le longitudinal, c’est rare qu’on ait des pièces au 1/100e . C’est plutôt sur cet axe qu’on pourrait monter la règle au 10e de mm.
[/quote]

Par contre la 500 mm qui irai sur l’axe transversale à une incertitude de 0.3 mm. Le seul moyen d’avoir le 1/10e sur l’axe transversale est de prendre les règles en verre.

Je pense qu’on peut enterrer les version capacitives (la version pas chère) :wink:


#9

Je pense que ce ne sera pas très courant de faire une pièce de 500 mm.
Qu’elle est la précision pour 150 mm ?
Et tu ne nous dis pas le prix !


#10

La précision est donnée sans plus de détails.

Pour le prix, il faut cliquer sur le lien :wink:.
En gros ~25-35€ pour les pas cher en fonction de la dimension et 75€ pour les cher quelque soit la dimension.


#11

Pour moi je dis ok !


#12

Les règles sont arrivées. Il faut réfléchir a leur montage et bosser sur la partie électronique.


#13

@mike, j’ai vu que tu avait attaqué la partie communication de la Visu. Je pensais utilisé directement la solution ci dessous :

Si tout le monde est OK, je propose de commander la nomenclature donné dans l’article.


#14

Oui bien sûr


#15

Ah je croyais qu’on partait sur une solution maison. Bin oui allons y comme ça ça ira plus vite :slight_smile:

Par contre il faut une tablette android.


#16

Je ne me sens pas de partir de zéro et ça ne m’amuse pas particulièrement (à mes yeux, beaucoup (trop) de programmation en perspective). Si toi ça t’amuse de repartir de zéro, moi ça me va. :wink:


#17

Non non, utilisons des trucs déjà faits. L’app a l’air d’avoir des fonctions supplémentaires intéressantes, même si peut être seulement utiles pour des fraiseuses. Elle n’est pas open source par contre, c’est dommage. Le firmware non plus d’ailleurs. Celui de la version arduino a l’air open source, mais je crois pas qu’il fonctionne pour nous.


#18

Il faudrait :

  • concevoir un circuit dans KiCAD pour faire l’interface entre les règles et le Launchpad et y intégrer le module Bluetooth
  • trouver une boite ou la dessiner et l’imprimer (IP55 mini à mon avis)
  • Faire une liste des composants à acheter en plus de celle qui est sur le site :
    • connecteur sub-d 9 à souder : 2

Des volontaires ?


#19

Yes :+1:
François


#20

Un petit bonus pour notre tour :
Un copain nous offre un variateur Altivar 28 mono/tri 230V 0,37kW, ce qui semble suffisant pour notre machine … À confirmer quand même, mais je ne pense pas qu’on ait plus de puissance installée sur ce type de machine …
Le tout monté en coffret et prêt à être raccordé. Reste à installer et câbler un potentiomètre de consigne de vitesse en face avant.
Il suffira d’enlever le condensateur de déphasage du moteur actuel et on aura une machine multi-vitesses sans avoir à changer constamment la courroie de poulies.
à samedi pour le montage !
Altivar 28