Poste à souder à réparer

Salut,

J’ai regardé hier un peu le poste à souder à réparer. J’ai trouvé ce document https://www.hobbielektronika.hu/forum/getfile.php?id=129634 qui est un manuel de réparation. Il est en anglais mais les nomenclatures et nom des schémas techniques sont en français.

J’ai avancé dans le guide jusqu’à l’étape 3.2 tout va bien. C’est après que cela se complique.

Le 5V de réf fournit par l’UC3845 est à 2V.

Ensuite quand l’appareil est branché au secteur, la tension Alim15V_BAS ne vaut rien (0VDC 0VAC).

Je regarderai plus en détail la prochaine fois et démonterai peut être certains composants.
Question, y a t il un générateur de signaux basse fréquence à l’acolab?

Affaire à suivre

Pas de géné BF à ma connaissance (je savais bien qu’un kit XR2206 ou un DSS genre ceux de Bangood serait utile…)

Visiblement Ludo est sur une piste… je pense qu’il à capté comment était fait le brol.
Vu que j’ai cherché de mon coté et histoire que tout le monde suive, plus d’infos

U2P porte la référence UC3845N , la datasheet est dispo par exemple sur http://www.ti.com/lit/gpn/UC3845

C’est un ‘régulateur’ PWM qui ajuste sa sortie (Output pin 6) en fonction d’une consigne (1 Comp) qu’il compare au signaux de feedback qu’il reçoit ailleurs(VFB, Isense).

@Ludo, tu as une tension entre la masse (M_15V) et VI ? (ou sur PT14, pour plus de confort)

Bizarre que tu ne trouves rien sur ALIM15V_BAS, le ventilo tourne bien pourtant, non ? (A moins que ce soit en alimentant via PT7/Q1P directement ?)

La partie alimentation ventilateur fonctionne quand j’applique une tension 30VDC sur PT7 par rapport à m_15V.
J’ai essayé d’appliquer cette tension en amont de la diode D2P mais ça se met en court circuit mais c’est normal car on est sur l’enroulement du transfo d’où mon besoin de GBF.
Pour ce qui est de PT14 je pense avoir mesuré 15V

Non, mais je me demande si je n’en ai pas un à la cave. Il faut que je regarde ça.

Bonjour,
Samedi je viens de mettre mon nez dans le poste a souder. Mais je n’avais pas vu ce sujet…
Honte a moi.
J’ai demonté tout le bloc electrique fixé a la carcasse avec quelques vis et 2 rivet alu (détruit a la perceuse a colonne).
Dans la doc imprimé au local par Alex, il manque la partie électrique de puissance, ce qui m’a fait trainer sur la toile pour combler cette lacune.
Il y des plans qui me semble correspondre a notre bête (GYSmi 125) sur un forum russe (forum masterqrad), il semblent être issue du service manual, et surtout être global (une partie commande , une autre partie puissance).



Heureux de cette trouvaille, j’ai cru déceler que le pont de diode (D1P GBU8K)du primaire était HS… Je l’ai donc dessoudé en le décollant de son radiateur (un peu sous dimensionné et mal positionné par rapport au ventilo), qui était lui aussi riveté (re-perceuse a colonne). Après ça je me suis rendu compte avec Alex, qu’il était en bon état. Si j’avais pris le tant de potasser les plans et ce sujet, j’aurai compris que la partie Primaire est fonctionnel. Si le ventilo tourne, ce pont n’était pas HS !

Donc gros fail de ma part, il faudra que je le remette en place.

Cela dit cela fait un peu plus de place pour accéder aux autres composants du secteur.
Il faudra aussi regarder si il n’y a pas moyen de déposer la carte regroupant les composants de puissances (IGBT et diodes de redressement du secondaire).

Mais il serait certainement plus judicieux de continuer la procédure de dépannage commencer par Ludo…

Autre site ou un russe tente une réparation.

Hier j’ai re-soudé le pont de diode D1P et remis en place son radiateur avec de la boulonnerie de PC. Une patte était cassé, je le l’ai prolongé avec un bout de fil de cuivre de 1.5mm2… Il faudra que je vérifie mes brasures a la prochaine session.

Je me suis plongé dans la doc de dépannage que Ludo a trouvé (cf 1er post)… Il s’avère que mon anglais technique et mes connaissances en électroniques ne soit pas suffisantes… Help!

@Ludo: J’ai ramener un générateur basse fréquence a AcoLab ( HPG1 ) , est ce qu’'il ferait l’affaire pour la suite des opérations ?

Salut à tous et bonne année.

Mon chantier maison est bien plus important que je ne le pensais d’où une absence totale de ma part à l’acolab.

Pour en revenir au sujet, et répondre à ta question @pelouab : pour moi ton GBF est un peu faiblard sur les niveaux de sorties (8 V crête à crête contre 30 V voir plus attendu sur le primaire du transfo). Par contre ton oscilloscope permettra de visualiser des signaux particuliers décrit dans le guide de maintenance.

Regarde les signaux en entrée et sortie des composants U2P et U3P via PT13, PT14, PT15 et PT10.

Bon courage pour la suite des investigations.

Hier après midi, j’ai remis le nez dans le poste a réparer.

J’ai voulu reprendre les tests depuis le départ car: 2.1 The welding machine does not start

  • 2.1.a) Control of the transil Diode
    La diode D4S me semblait en court-circuit avec le voltmètre d’Acolab… C’est un composant CMS sur la carte de puissance qui se situe sur le secondaire en parallèle des diodes de redressement (nota: il n’y en a qu’une et non 2 comme sur le manuel de réparation ; elles n’apparaissent pas sur le schéma russe). C’est une sécurité et elle doit pouvoir être retiré ( These components are a nonessential protection.) . Je l’ai dessoudé avec difficulté (le radiateur au dos de la carte de puissance n’est pas démontable car collé, donc dissipation de chaleur…). Elle est détruite. A remplacer a la fin!
    J’ai remis le poste sous tension en espérant un miracle (supposition: si le secondaire été en court-circuit, le transfo ne débite pas de puissance suffisante dans l’enroulement 15V bas) … en vain, toujours pas de tension 15V bas et LEDs éteintes.
    ****Question:
    Les diodes de puissances (schema russe STTA12006D >12A 600V datasheet) qui servent au redressement paraissent en court-circuit (passantes dans les 2 sens avec le voltemètre Acolab). Est ce normal avec ce voltemètre pas chers ?? La chute de tension n’est elle pas trop grande pour celui-ci ?
    Je reviendrai avec mon propre voltemètre.

  • 3.3.a) Checking of the PWM generator
    En fouillant dans le stock des alims du local, j’ai trouvé un chargeur de batterie 30V DC (29V a vide en faite).
    Avec ce dernier, j’ai alimenté la carte entre le PT3 (-) et le PT4 (+).
    La tension Vref (PT13) en sortie du UC3845N (datatsheet) est bien de 5V (~ 4.9V avec ce voltemètre).
    Avec l’oscillo de poche, j’ai observé un signal dont l’allure correspond bien a celui du service manuel (signal rectangulaire ) sur la pin 6.
    Pareil pour le signal sur la pin 4 (~ RT/CT), même allure que sur le service manuel.
    Donc ce n’est pas ce circuit qui est hs mais il n’est pas alimenté…

Nota:

  • Je n’ai pas tester le courant débité par le chargeur (cf: 3.3) Checking of the low power supply 15V) il me manquais une ou deux mains en plus pour cette manip. A faire
  • Curiosité: Pourquoi une diode zener (D13P) relie l’alimentation 15V Haut et 15V bas ?
  • Un bruit a fait son apparition (2 a 4 fois par seconde) , a surveiller.

je suis encore un peu embrumé (3 jours avec une grosse angine et grosse fièvre) et pas d’attaque pour réfléchir sur schéma, mais tu sembles avancer…

Pour la zener, c’est une diode particulière, en quelque sorte une diode avec un défaut, mais qui est mis à profit dans cette utilisation.
Dans le sens ‘normal’, c’est une diode standard, mais quand on lui applique une tension en sens inverse, elle bloque tant que la valeur de la tension atteint un certain seuil.
Arrivé à ce seuil, elle devient passante !

Du coup, il faut limiter le courant qui la traverse, en général avec une simple résistance, car elle va dissiper l’énergie en trop.

Donc ta zener permet d’avoir en quelque sort l’assurance qu’entre ses deux borne la tension soit d’une valeur fixe et connue.

Merci pour le rôle de la zener, Alex.

Hier, je suis venu avec mon propre voltmètre qui possède la fonction diode ( avec indication de la chute de tension).
J’ai remesurer les diodes de puissances au secondaires, j’avais toujours 0V et dans les deux sens…Court-cicuit probable !
J’ai démonté le radiateur au dos de la carte de puissance en vue de déssouder les cathodes de ces diodes. En vain… Même sans ce radiateur, la carte est en faite une plaque d’aluminium et continue a dissiper. Avec le décapeur thermique d’Acolab et l’aide d’Etienne, même a 400°C, impossible de faire fondre l’étain.
J’ai donc coupé les pates des cathodes a la pince élec de 2 des trois composants (chaque composants intégrants 2 diodes 12A.
J’ai enfin pu mesurer ces diodes et avoir la chutes de tenson de 0.33V (0.32 a 31 avec mon voltemètre) de ces diodes, SAUF sur une qui été effectivement en court-circuit
J’ai remis le poste sous tension, et là, miracle, l’électronique de commande marche ! Les LEDs s’allument, on a bien 5V au PT13, et le radiateur tourne.

Ma Petite histoire de la panne:
La diode de protection D4S était en cuite. Il doit s’agir d’une sorte de diode de roue-libre. Le poste devait encore marché sans celle-ci. Suite a une utilisation du poste intensive ou un débranchement du poste trop rapide sans laisser le radiateur tourner pour refroidir la carte de puissance, une des diodes de redressements c’est mis en défault. Le secondaire de puissance était donc en court-circuit , la tension dans les autres bobinages secondaires s’effondrait donc, et le 15V bas n’était pas alimenté. Pas d’alimentation du circuit de commande (du moins les LEDs le radiateur et le contrôleur de courant (UC3845N) ).

Il faut donc:

  • Trouver une solution pour faire des soudures sur cette plaque alu.

  • Remplacer la diode de puissance CMS (ref: STTA1206D/DI/G sur le schema russe) apparemment obsolète.
    (Nota: Upgrade possible du courant nominal pour avoir une seule diode et non un montage en parallèles)

  • Ressouder les pattes des autres diodes (ou Upgrade et donc remplacement)

  • Remplacer le pont redresseur du primaire D1P ( GBU8K ). Une patte a été cassé par mes soins et ressouder en mode bricolage.

  • Acheter de la pâte thermique pour re-fixer proprement les radiateurs.

  • Vérifier que le circuit de protection thermique est fonctionnel (sinon re-panne).

  • S’équiper en cagoule, baguettes , pince de masse (manquante), et commencer une activité de mécano-soudure :grinning:

Bravo @pelouab pour avoir trouver la panne :clap: :clap:

Au prix des composants on remplace tout ceux qui sont cassé/bancale/mort.

Il semblerait que celle ci pourrait faire l’affaire sous réserve que le packaging soit le bon ? Il en faut toujours 2.
http://fr.farnell.com/vishay/fesb16jt-e3-81/diode-ultra-rapide-16a/dp/9549323

Références ?

http://fr.farnell.com/on-semiconductor/gbu8k/pont-redresseur-8a-800v/dp/1017707?st=GBU8K

Il manque le câble et la pince ou que la pince ?

Encore bravo pour avoir trouvé la coupable :wink:

Merci, mais j’attend les premières étincelles (contrôlées) pour me réjouir.


Je viens de retourner sur le site russe et j’ai vue ce schéma qui correspond bien plus a notre bête (notamment le nombre de diodes de redressement et le circuit de protection thermique…).
Je ne pourrais pas être là Mercredi
.
Suite a ce shema (mais reste a verifier les reférences exacts si elles sont lisibles sur les composants), voici la nouvelle liste:

  • 3 Diodes de redressements rapides TO252:
    Ta diode n’avais pas le même brochage.
    original(a vérifier) : DE5L60 600V 5A trr 50ns
    upgrade possible : STTH506B-TR

  • Diode de protection CMS:
    original (a vérifier elle est dans la boite blanche): 1B74 BHK … je ne trouve pas de datasheet

  • Pont redresseur du primaire D1P ( GBU8K )
    ton lien est bon donc GBU8K

  • de la pâte thermiques pour fixer les radiateurs.

  • pince de masse, câble et le connecteur laiton.
    par exemple manomano (par contre je n’arrive pas a voir le diamètre du connecteur, il nous du 9mm je crois et non la version gros poste gros ampérage)
    et non le porte électrode qui est bien présent avec le poste.

  • et tant qu’a faire un masque ou une cagoule (les électroniques sont certes cheres mais une très bas de gamme change tout pour les débutants )

Nota: tout ça est entre guillemets, car je n’ai pas réussi a souder sur la plaque aluminium.

Le plus proche que j’ai trouvé avec la ref BHK uniquement

Alors ce serait une Une diode Transil ou diode de suppression de tensions transitoires ou diode TVS en anglais . Je ne connaissais pas.
Une sorte de parafoudre si je lis l’article wikipédia en diagonal.
Bin vu que j’ai pas tout compris, je pense qu’elle doit être unidirectionnel et avoir une longueur de 4 a 5 mm max (donc package DO-214AC ).
Donc un peu au pif je mettrai ça : SMAJ170A-TR (par 5 minimum > 1,43 €)

Il me semble que celle-ci sont les diodes du primaire et que celle qui sont mortes sont celle du secondaire ref STTH2003 sur les composants.
Elles sont encore dispo chez farnell

:fireworks::sparkler: J’ai trouver la référence de diode manquante. Après avoir gratté le produit qui masquait la référence (GBN) et avoir chercher longtemps sur le net j’ai trouvé ça


Donc au plus approchant j’ai trouvé ça

En effet, je me suis trompé pour les diodes de redressements…
Et aussi pour la diode transil qui est bidirectionnel d’après le marquage que tu as trouvé (le schéma russe ne correspond donc pas).

J’ai commandé les composants nécessaire à la réparation.

Bonjour,

Je suis passé hier au local pour remettre mon nez dans le poste.
J’ai vu les composants qui sont arrivés et remarqué que le pont de diodes du primaire a déjà été remplacé. C’est propre et monté dans le bon sens. Personne n’a pu me dire qui l’a fait, mais je suis content de ne pas être seul a m’intéresser a la bête.
De mon coté j’ai ramener un fer a souder 100 Watt (avec gâchette) récemment acheté. J’ai tenté de dessouder les diodes de puissances du secondaires. Zéro résultat, impossible de monter a une température suffisante. Le support en aluminium dissipe trop de calories.
J’ai pris l’initiative (malheureuse ?) de découper la plaque de puissance en deux avec la Dremel du local pour séparer le secondaire du primaire, et donc réduire la surface d’alu a chauffer pour le dessoudage/soudage des diodes.
En tentant de finir la coupe par torsion, les pistes en cuivres du primaire et du secondaire ont commencées a se décoller de la plaque alu… Voyant le désastre arriver j’ai dessouder les pattes des pistes de cuivres sur le secondaire (opération maintenant possible car plus de contact avec le support alu).

Résultat:

  • le secondaire de redressement (là ou sont les diodes a remplacer) est totalement désolidariser reste du circuit. Vu que le four a refusion semble être bientôt opérationnel, il sera peut être possible d’effectuer la pose des diodes via cette méthode.(Je n’ai aucune expérience sur ce procéder)
    Reste le problème du desoudage, je n’ai pas retenté avec le fer a souder 100W mais il sera peut être efficace vu la surface réduite d’alu. Ou alors au décapeur thermique…
  • Il faudra recoller les pistes de cuivres (sur le secondaire et sur le primaire) sur la plaque alu ET vérifier l’isolation parfaite entre les 2 sinon on va tout bruler au premier essai…

Nota:
Avec du recul, je crois qu’il serait préférable de refaire un pcb au fonctions équivalentes a l’ancien mais plus facilement réparable. Dans la doc de réparation, il parle de remplacer toute la carte de puissance si il y a un problème sur les diodes ou les MOSFETs.
Avec encore un peu plus de recul, je me dit que je devrai attendre l’aide des personnes compétentes et/ou intéresser par ce projet, avant de tuer cette machine avec mes méthodes de brute épaisse… Je ne peux passer que le Samedi a Acolab.

Je viens juste de finir de regarder “mission impossible” … trop fort ce “Tom Cruise” :rofl:
Il a lui aussi ses méthodes … de brute épaisse :wink:
:clap:

C’est moi qui ait changé le pont redresseur :wink: