CNC Grande Dimension

Et oui il en faut :wink:

Est ce que tu saurais où trouver ça ? Maintenant qu’on a presque une machine fonctionnelle je pense que ça pourrait être très utile.

C’est une pinule ?
J’ai ça en magasin, mais en Ø10mm. Je peux prêter ça !
pour voir comment ça marche, regarder le lien à 10’00 : ici
Voir si on peut prendre ce Ø dans notre pince
sinon, chez Otelo : uniquement en Ø10 : ici

Ca doit être ça. Je ne connaissais pas le terme technique français.

Petit état d’avancement du chantier :

  • tous les axes sont calibrés
  • la carte PCI/Port Parallèle ne connivent pas (plus de port PCI sur la carte mère). J’en ai commandé une en version PCI-E
  • la breakout board est OK. Il faut câbler l’alimentation et le capteur de fin de course X2

@pinatl devrait faire un essai d’usinage Mercredi prochain pour de vrai :clap: :clap:

1 J'aime

Jouez Hautbois ! Résonnez Musettes, la grande CN est enfin née à nouveau après une longue léthargie. La première pièce usinée est en effet sortie des ateliers de l’Acolab hier. Il s’agissait d’un cockpit de F14 :slight_smile: . L’usinage a duré environ 1:30 sans le moindre problème.

données d’entrée : ficher STL
création du gcode avec Cambam
simulation du gcode avec Camotics

conditions :
vitesse 600mm/minutes 20000tr/mn.
sequence: palpage fraise spherique dia 12.7
ébauche à 1mm du fini
finition avec la même fraise
retournement de pièce
changement d outil fraise cylindrique dia 16
palpage
surfaçage du dessous

Joli :clap:
Une remarque : c’est extrêmement bruyant et on a intérêt à bien fermer la porte quand nos amis des bêtes sont là ! Et lorsqu’on aura l’aspiration en plus, il faudra vraiment “usiner” que lorsque l’étage sera vide
Enfin, c’est mon avis :thinking:
Il semble aussi que ce matériau (polystyrène HD) usiné à cette vitesse de coupe “résonne” beaucoup. Les 20.000 t/min sont-ils nécessaires ?
Prochains essais dans le bois ? Et là, attention aux cotes des porte-outils :wink:

@ francois

Pour le bruit, je suis 100% d’accord avec toi, et cela empirera lorsque nous aurons les machines à bois. Il faudra probablement reflechir à un code de bonne conduite sinon nous allons au devant de problèmes avec nos voisins et peut être même plus.

Pour la vitesse, le beotien que je suis en la matiere aurais besoin de conseils sur ce sujet car je n’ai pas la moindre idée de la bonne vitesse. Les 20000 sont le pur fruit du hasard. Disons que je voulais eprouver le bruit magnetique lors de ce test, et 20000 m’ont parru bien pour ce but). Je pense que tu es la bonne personne pour nous expliquer comment faire mieux. Je viens de découvrir dans CAMBAM un outil d’aide au calcul des vitesses (avance, broche en fonction de la fraise). Pourrons nous regarder tous les 2 si cet outil est pertinent?

@ le conseil regulectif:

Je viens d’installer cambam sur mon Pc linux mint ca marche très bien (sauf des controle qui sont en conflit avec les controles linux). Cet outil est vraiment bien et je ne regrette vraiment pas les 100 euro que j’ai mis dedant. Est il envisageable d’acheter une licence pour l’acolab? Si oui, je pourrais preparer une aide au démarrage (pas vraiment une formation car je ne l’ai pas assez utilise pour tout connaitre mais c’est assez intuitif).

Pierre

Oui oui … nous regarderons pour les vitesses de coupe ainsi que les avances dans les différents matériaux.
Pour le polystyrène, c’est vraiment du beurre… c’est là où, pour une même vitesse de rotation d’outil, on pourrait avoir une avance 10 fois plus rapide, voire plus ! … à condition que nos moteurs encaissent le couple demandé lors des changement brusque de direction … Et le bâti aussi :wink:
Cela éviterait la montée en T° et la fusion partielle du matériau. (copeaux fondus)
Pour les autres matériaux usinables, il y a bien évidemment le couple résistant à prendre en compte. Là, il y a une aide précieuse donnée par les logiciels tels que le tien qui intègrent l’épaisseur du copeau dans les calculs…
À prendre aussi en compte la rigidité de la machine ! Ce n’est pas un bâti fonte de 400kg !!!
En tous cas, c’est un grand pas en avant et bravo à l’équipe qui a œuvré durant de nombreuses séances !
J’ai hâte de reprendre un usinage comme le petit tabouret que nous avions alors réalisé avec une électronique plutôt “artistique” coté pilotage les moteurs PaP…

@francois

Pour l’usinage comme le petit tabouret, si tu as le gcode, c’est quand tu veux, si tu ne l’as pas, Pierre (bis) m’a demandé une petite introduction de la CN et des logiciels. C’est prévu pour mercredi dans 15 jours. Ça pourrait être un exercice très didactique. Il faudrait a minima que la modélisation soit disponible (.dxf). On commencerait par le ludique, faire la pièce, et la ou les séances après, on rentrerait dans les explications .

Pierre

j’ai retrouvé ça dans mes fichiers : vitesse rotation.ods (17,2 Ko)
Pour le tabouret, je recherche …

Est-ce que je peux avoir ce cockpit ou une autre pièce usinée à montrer au forum des assos ?

Bravo !! :tada: :fireworks:

Si d’autre @Adherent sont intéressés et dispo, n’hésitez pas à venir aussi. Il y aura un atelier plus formel plus tard, je ne sais pas encore quand.

oui manon. Je Le prendrai avec moi Mercredi et Je Le laisserai sur la CN si tu n’es pas la.

J’ai reçu la carte PCI-E/Port Parellèle, dernière pièce manquante au puzzle de la CN.

Je la monterai ce soir et la configurerai dans LinuxCNC. Il faudra régler l’équerrage.

Et après c’est fini !!! Place aux copeaux !!! :fireworks: :sparkler: :tada: :confetti_ball:

1 J'aime

J’ai cru comprendre qu’on allait prendre en compte 2 infos “origine axe X” pour que l’équerrage de la table soit refait à chaque démarrage de la table.
Est-ce à partir de la nouvelle carte ?
Je pense qu’il est nécessaire d’attendre cette configuration pour parfaire notre géométrie. Actuellement, on a réglé l’équerrage de l’axe “Y” avec la méthode des diagonales à 1mm près.
En poussant manuellement par le centre le chariot transversal “Y” jusqu’à ses butées mécaniques, on obtient une bonne répétabilité de l’équerrage.
1mm sur 1500mm environ, on est pas trop mal. Le problème actuellement, c’est lors de la mise sous tension des moteurs. Ils s’indexent sur le 1/2 -1/4 ou 1/8e de pas qui se trouve en face. On peut alors avoir un léger décalage…
Lorsqu’on aura les 2 FdC, , il suffira de re-régler et conditionner l’arrêt de chaque moteur “X” à son FdC pour avoir une géométrie parfaite en mode “INIT”

Oui tout à fait.

C’est le but recherché :wink:

Hier on a eu quelque problème avec la nouvelle carte PCIE-Port Paralelle. Elle n’est pas reconnu par défaut par Linux et le driver Chinois fourni n’est pas fonctionnel.

Par contre en lisant çà, dernier paragraphe, il semblerait qu’en dessoudant une résistance sur la carte on pourrait s’en sortir. La carte s’identifiant comme ayant 1 port parallèle et 2 série, qui devrait être reconnu par le noyau Linux.
CH382DS0.pdf (111,7 Ko)

J’essaye ça ce soir avec le pistolet à air chaud.

c’est que tu lis couramment le chinois ou que t’es tu trompé de document?

Il faut lire le dernier paragraphe du lien suivant : http://wiki.linuxcnc.org/cgi-bin/wiki.pl?WCH

Pour la Datasheet du composant, sur le dernier schema, il y a une note en rouge à droite expliquant la même chose.

tout à fait : la ligne rouge du schéma traduite par Google : CH382 属于高频电路,在设计 PCB 板时请参考 PCIE 总线规范,或者参考 PCIE_PCB.PDF 文档。
Le CH382 est un circuit haute fréquence. Veuillez vous reporter à la spécification du bus PCIE lors de la conception du circuit imprimé ou au document PCIE_PCB.PDF.
Et voilà ! :wink:

Voici la solution propre, à mettre dans le /etc/rc.local

rmmod lp
rmmod parport_pc
insmod /lib/modules/3.4-9-rtai-686-pae/kernel/drivers/parport/parport_pc.ko io=0x2108,0x1200
insmod /lib/modules/3.4-9-rtai-686-pae/kernel/drivers/char/lp.ko