CNC Grande Dimension


#1

L’ACoLab à fait l’acquisition d’un bâti de CNC grande dimension à finir de monter.

Ce fil de discussion est dédié à ce sujet pour ce qui est des améliorations/avancements ainsi que toute l’organisation qui va autour de ce projet.


CNC Grande Dimension - La Mécanique
#2

13 messages ont été intégrés dans un sujet existant : A propos de la catégorie CNC Grande Dimension


#3

Un modèle de pompe qui pourrait bien convenir pour un investissement très
réduit…


view-source:http://img.banggood.com/images/oaupload/banggood/images/82/F8/2247c9df-0872-4833-a119-a78818b55bba.jpg


CNC Grande Dimension - La Mécanique
#4

Un site sur lequel on peut trouver pas mal d’infos sur la CNC :
Passion-usinages

un lien vers un “wiki” au sujet des origines des axes sur une CNC

wiki


CNC Grande Dimension - L'électronique
#5

Bonjour à tous

Nous souhaitons remettre la grande CNC en état de marche. Nous avons une machine presque fonctionnelle, il ne reste plus qu’à rebrancher le tout pour pouvoir avoir une machine 100% opérationnelle. Lors du dernier conseil, le principe d’un test avec Grbl avec pilotage par bCNC a été validé. Si le test est concluant on restera ainsi. Si Grbl n’est pas satisfaisant on cherchera autre chose. Je recherche les bonnes volontés pour m’aider à reconnecter tout cela. Le travail à faire pourrait, si affinité, être l’opportunité de faire des ateliers d’éducation sur différents sujets en fonction des compétences des uns et de l’intérêt des autres. Je pense en particulier si on trouve les bonnes compétences :

  • Installation et configuration de Grbl sur l’arduino .
  • Installation de bCNC sur une machine Windows ou sur un Pi ou autre. Création de plugins.
  • Comprendre les généralités de fonctionnement d’une CNC
  • Survol du G code
  • Configuration du driver de broche
  • Survol de FreeCad pour générer le gcode.
  • Utilisation de la machine

Bref le domaine de la CNC est une ouverture vers des tas de sujets en fonction de l’intérêt de chacun.

Les gens intéressés peuvent répondre à ce post. Si vous ne connaissez rien à la CNC, ce sera un bon moyen pour découvrir ce domaine en apportant au groupe les compétences qui sont les vôtres.

Pierre


#6

Super intéressé, dis moi quand tu sera dessus je me joins au groupe de travail

Jmb


#7

Bonjour Jean Mathieu

Welcome on board. Je serai à l’Acolab mercredi a 17:30. La première étape consistera à reconnecter la broche sur le contrôleur puis on vérifiera si on peut commander la vitesse avec Grbl. Pour ce faire on pourra partir d’un Grbl que j’ai configuré, ou si tu veux voir Grbl du départ, on peut repartir de la version originale sur Github.


#8

Est ce que quelqu’un sait comment etait reliée le chemin de cable au chariot en X de la grande CNC. La chaine pendouille, mais je n’ai pas idée comment elle etait fixée.


#9

Oui oui !
J’ai participé au montage et je crois bien que la fixation de l’axe “X” possède ma signature :grinning:
Je passerai samedi prochain (26) à l’acolab pour expliquer tout ça et remettre en état.
On a aussi à modifier le mode de fixation et d’appui du moteur du même axe. On a toujours eu un problème à la jonction entre les 2 morceaux de crémaillère. (sauts de pas). Quelqu’un avait alors proposé une solution pour guider les pignons d’entraînement. À retrouver dans le forum…


#10

Ça je connais un peu je peux aider.

Pour ceux qui comprennent l’anglais il y a aussi quelques vidéos de sliptonic :

Je ne suis pas sûr de voir de quoi tu parles. J’essaierai de passer mercredi voir si je peux aider à retrouver.

C’est là je crois :


#11

Merci Mike pour ta proposition freecad. Si tu es d’accord, j’organiserai un atelier freecad avec toi lorsque la machine commencera a frémir. J’ai regardé la video, effectivement elle positionne bien les briques CAD/CAM/CNC. Je n’ai pas encore regardé les autres video de la série, je le ferai.


#12

Hier nous avons démarré la broche et controlé la vitesse à partir de GRBL. Pour Jean Mathieu, voici tous les paramètres.2019_01_24_Branchements_et_configuration_CN.pdf (727,3 Ko)


#13

Si quelqu’un a le temps/l’envie de tester samedi prochain le contrôle du sens de rotation de la broche a partir de d’un terminal externe, il semble que la solution soit dans la doc User_manual_for_machine_inverter.pdf (726,2 Ko) au chapitre “RUN, DCM,F/R can be used fo start, stop and switching of FOR/REV” (voir pieces jointes). il y a une alimentation de lab sur le plateau de la machine pour simuler les 5V ( ou 12V ?) en entrée.forward_reverse.pdf (692,8 Ko)


#14

Merci Pierre pour ces infos, tu as donc réussi a commander la vitesse de la fraise dsan la confi ?

Reste a verifier les vitesses des rotations ou bien c’est bon ?

A mercredi Prochain

JM

Le jeu. 24 janv. 2019 à 10:11, Pierre noreply-forum@acolab.fr a écrit :


#15

Je n’ai verifié que le fait qu’on pouvait faire varier la vitesse a partir de l’arduino. Je n’ai pas verifié que la vitesse etait conforme à la programmation, il faut déjà configurer dans GRBL la vitesse maxi de la broche que je ne connais pas.


#16

24000 tr/min il me semble


#17

@ Jean Mathieu. Si tu es interessé, j’irai a l’acolab samedi pour bosser un peu sur la machine.


#18

@ jean mathieu et Thomas. Voici la description du problème GRBL avec les fins de courses dont je vous ai parlé hier soir. https://github.com/gnea/grbl/wiki/Wiring-Limit-Switches.

J’ai bien eu le problème sur mon banc d’essai ainsi que sur ma machine perso (que je GRBLise aussi). Dès que j’activais les fins de courses

  • Mon banc d’essai se mettait en alarme si je faisais passer les fils des fins de courses trop près des moteurs (tu l’as même constate Thomas, le premier jour ou je t’ai fait la demo Grbl + Bcnc sur le banc d’essai).
  • Ma machine perso se mettait systématiquement en alarme et refusait de bouger tant que les fins de courses restaient activés dans la config GRBL.

Je n’ai pas encore assez de recul pour dire que le problème est résolu mais dès que j’ai implémenté la solution avec capacité 100 nano + résistance 1k (sur interrupteur NO), je n’ai plus eu le problème sur les 2.

Je câble un peu plus solide sur ma machine et je vous dirai si la bonne nouvelle se confirme par la suite.


#19

Il est vrai que l’idéal sur ce genre de machine (qui possède des moteurs qui travaillent à haute fréquence) est de tout blinder + monter des selfs de protection sur la puissance qui part au moteur de broche et d’interfacer les signaux d’entrée sur la carte de pilotage comme ici
Nos “petites” cartes Arduino, RPi et autres ne sont pas du tout industrialisées et leur utilisation en milieu “pollué” demande beaucoup d’attention et de prudence.
On est très loin du matériel type "API : Automate Programmable Industriel !


#20

merci Francois
Effectivement, l’isolation avec un opto coupleur est le jocker que je garde si la solution simple ne donne pas satisfaction.